TOKEN VISION2027

Basé sur le principe du Chill, avec des évolutions comme sur la CB binance.

Création d’un parti politique représentatif, libre d’accès à tous. Non apparenté.

En France, depuis des années, il y a un désintérêt de la vie politique, un désintérêt des hommes car sans caractère et surtout sans programme, du moins sans programme qu’ils respectent.

On a vu les gilets jaunes, le coté prolo qui désingue tout signe de réussite et qui déteste les élus, mêmes les siens. Donc groupe impossible à faire évoluer, ils se sont ridiculiser dès qu’ils ont voulu se politiser.

On a vu pleins de groupes libres indépendants se créer, plein de voies monter, mais personne ne sait, du moins n’arrive à fédérer.

Les insoumis ont essayé d’intégrer des notions comme les RIC, sans succès (encore une fois l’homme a la tête étant source de désaveux grandissants, tant qu’il est la le braillard on entendra rien).

FONCTIONNEMENT DU TOKEN:

Le token fonctionne comme le CHILIZ = prise de décision.

Le % d’impact de la décision sera de l’ordre de X / total possédé par les gens, avec un maximum de token en circulation prédéfini. Plus les gens achètent de token, plus ils auront d’impact sauf que, pour rester démocratique et ne pas favoriser l’opinion de la richesse (celui qui a acheté le plus de token) il y aura des paliers afin garantir une équité entre chacun

Exemple (totalement au pif).

60 millions de token en circulation (on prendra le nombre d’habitant pour le symbole)

Le token vaut X€ (0,00xxxxx), pour toute possibilité de voter, il faudra au minimum 10€ de token soit X token.Ce chiffre de 10€ ne changera jamais, permettant ainsi à toutes les bourses de participer (comme une carte d’électeur d’un parti, revendable à tout moment)

Chaque détenteur pourra avoir au maximum 1% des voies pour le portefeuille le plus important. Les paliers seront à définir ultérieurement. il faudra calculer et simuler suivant le nombre de token mis en circulation et son prix.

La complexité: comment garantir que les détenteurs soient FR et qu’ils ne soient pas sur plusieurs comptes. La solution me semble etre la suivante: connexion sur une plateforme communautaire pour agir, et la on est lié avec son portefeuille (pour le % qui donne les droits) et un KYC validé pr eviter le multicompte et les etrangers. En gros, il sera possible pour les détenteurs de ne pas etre français mais les actions ne seront que pour les francais.

Quelques privilèges pour les gros détenteurs à défaut d’avoir plus d’impact

Un suivi en avant première des nouveautés à venir, du travail dans l’ombre.

Pouvoir etre force de proposition, et non pas juste valider ou non des actions a mener, des prises de position

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *